Devenir expert en communication d’influence.

Anthony Rochand
Reading Time: 4 minutes
 

Entretien avec Anthony Rochand sur la communication d’influence #partie 1.

Cet été, j’ai eu le temps d’échanger avec Anthony Rochand, expert en marketing et communication d’influence. Anthony est le co-fondateur de la société LEW,  fondateur du réseau ces Cafés d’Anthony, et d’autres événements lyonnais.

Voici un entretien en deux parties.

  • Dans la première partie, il nous parle de son parcours et de comment se former aujourd’hui,
  • Dans la deuxième partie, nous parlerons de sa vision des médias sociaux en entreprise.

Peux-tu te présenter ?

Oui, je suis Anthony Rochand , je suis dirigeant et co-fondateur de la société LEW, qui est l’acronyme de « Les Experts du Web . C’est une société de conseil en marketing et communication digitale avec une forte orientation  marketing social, web social et communication d’influence.

Devenir un expert en marketing et communication d’influence

Quel est ton parcours ?

J’ai un parcours assez atypique, j’ai été dans la grande distribution jusqu’en 2006 et j’ai fait un revirement à 180° dans les nouvelles technologies et le digital en 2007. Par nécessité à l’époque, j’ai créé ma première société en 2007. C’était une société orientée sur tout ce qui était solution data et mobile, qui m’a permis de rentrer de plein pied dans les réseaux sociaux.

A l’époque, on était à l’avènement des réseaux sociaux et j’ai commencé à animer des communautés en virtuel et à les animer dans le réel, en lançant  mon premier réseau d’affaires en 2008.

Qu’est ce qui t’a attiré vers le digital ?

L’immédiat… rien ne remplacera jamais la poignée de main, ni la carte de visite, mais c’est vrai que les réseaux numériques ont aussi cette capacité d’aller un peu plus vite dans le processus et à créer des liens plus facilement.

On arrive à obtenir des communautés bienveillantes, des échanges, que ce soit du business pur ou de l’entraide mutuelle et ça donne naissance à des réseaux, de vrais réseaux où on se voit, on se recommande et il y a le côté amical aussi. Il y a certaines personnes qui sont devenues des amis.

Finalement, pour le digital aujourd’hui on parle du virtuel, mais on arrive vraiment à créer des liens et à les matérialiser dans la vraie vie. Cliquez pour tweeter

Quelle formation pour devenir social media manager

As-tu eu une formation spécifique pour aller vers le digital ?

A la base je suis autodidacte, j’ai vraiment appris sur le tas, au fil du temps, mais j’ai matérialisé ça par une certification. Aujourd’hui nous sommes organisme de formation certifié. Cette certification je l’ai vécue un peu comme une validation des acquis, parce qu’on me demande de remonter jusqu’à 2010, avec tout le consulting que j’ai pu réaliser, toutes les formations que j’ai pu faire avec vraiment toutes les preuves et je l’ai matérialisé. Mais à la base je suis autodidacte.

Le monde du digital évolue très vite et les formations aussi. Est-ce que tu penses qu’aujourd’hui on peut commencer en autodidacte comme tu l’as fait en 2010 ?

C’est plus difficile aujourd’hui. C’est un peu antinomique parce que j’enseigne en école. Mais je n’aimerais pas commencer aujourd’hui. C’est beaucoup plus difficile, il y a beaucoup plus d’acteurs sur le marché, les choses ont évolué et je ne conseillerai pas ça forcément à un jeune qui débute aujourd’hui d’être autodidacte.

Je conseillerai de choisir un bon cursus et ensuite de faire ses armes. Je pense que c’est compliqué aujourd’hui d’être totalement autodidacte et de démarrer là comme ça dans l’instantanée en 2019, j’y crois moins.

Le Community Management est un métier qui reste jeune et il est en train d’évoluer. D’ici à 5 ans, le métier ne va pas disparaître mais il sera différent. Il y a d’autres cursus, et d’autres formations avec d’autres casquettes qui apparaissent aussi. Finalement, Community manager ça veut tout et rien dire : ce n’est pas qu’un animateur de communautés, il va avoir d’autres casquettes : l’aspect évènementiel, l’aspect rédaction web, l’aspect intelligence artificielle, marketing – il va falloir être multi tâches.

Le Poste de Community Manager

Beaucoup d’entreprises voient le poste de Community manager, comme un poste qui n’a pas besoin de qualifications, qui peut être géré par quelqu’un qui n’a pas une formation spécifique. Est-ce que cette vision du métier t’a posé des freins ?

Devenir un expert en marketing et communication d’influenceIl y a quelques années oui, quand on était plus dans l’aspect opérationnel on se retrouvait face à des murs parce que les entreprises n’avaient pas saisi toute l’importance du Community management et la présence des réseaux sociaux. Et le fait de choisir entre une prestation pour l’animation des réseaux sociaux à X milliers d’euros et puis de se dire *on va prendre un stagiaire parce que cela va me coûter bien moins cher… on se retrouvait en compétition, si on peut appeler ça de la compétition. On se retrouvait hors cours, parce que la société en question pensait qu’il fallait prendre un stagiaire car c’était un travail de stagiaire. Mais là non, grosse erreur : c’est un métier.

Aujourd’hui, nous avons moins ce problème car nous sommes moins dans l’opérationnel. 

C’est encore une idée reçue et même un fantasme de se dire qu’on va confier les réseaux sociaux à quelqu’un qui n’est pas formé. Cliquez pour tweeter

Face à la méfiance envers les réseaux sociaux, à la suite des divers scandales, comment motiver une entreprise à investir dans les médias sociaux ?

Les entreprises utilisatrices ne sont pas dupes et savent ce qui se passe par rapport aux différentes affaires de fuites de données. Ce n’est pas propre à Facebook, ça peut arriver à n’importe quelle entreprise. Nous sommes face à cette course commerciale sur les données.

On essaie d’évangéliser dans les entreprises. Sur les médias sociaux, on a le côté professionnel avec les pages entreprises qui ont encore leur efficacité en B2C sur tout. On montre que les réseaux sociaux sont aussi des pages professionnelles, des pages de marques et qu’on peut arriver à développer son branding et sa communauté en un peu de temps.

Découvrez la suite de l’entretien et plus de détails sur la communication d’influence, dans une semaine.

En attendant vous pouvez consulter notre article : Social selling : Quelle stratégie marketing sur le web

 

 

Nancy Ochoa

Nancy Ochoa est fondatrice et dirigeante NCO Communication.