Portrait de Pro: Régis Chouraqui de l’agence Blackchili

Je continue sur ma série de portraits de pro avec un focus e-commerce. Cette semaine j’ai le plaisir de partager avec vous mon entretien avec Régis Chouraqui,  fondateur et dirigeant de l’agence  Blackchilli à Lyon. Nous passons ainsi du côté des web agencies pour parler e-commerce.

 

Bonjour Régis, Pouvez-vous nous parler de vous et de votre parcours ?

J’ai commencé dans le web en étant étudiant (en sciences économiques), j’ai crée ma première web agency en 1997.

En dernière année, j’ai monté avec deux associés un projet : répondre aux besoins d’une entreprise pour la sécuriser en interne. Le résultat ne s’est pas fait attendre : nous avons été nommés Laureat de Novacité puis du Réseau Entreprendre.

Nous avons créé une nouvelle société ENETTEN qui a durée cinq ans.  A l’issue de cette aventure, ma carrière a décollé et je l’ai réalisée en tant que  Consultant puis Directeur  e-commerce dans plusieurs sociétés. Jusqu’à la création de Blackchili fin 2012.

 Quelle est la spécialité de Blackchili ?

Blackchili est une société de conseil en stratégie marketing digital et commerciale ainsi qu’en gestion de projet. Elle est spécialisée dans le domaine du e-commerce.

Concrètement, il s’agit d’accompagner des entreprises dans leur stratégie  générale, et principalement de la vente en ligne. Blackchili intervient comme un chef d’orchestre, ou un architecte des différents prestataires, qu’ils soient déjà en place ou non.  Je définis la stratégie avec l’entreprise, selon ses besoins et son cahier des charges, ensuite je mets en place les différentes actions correspondantes en m’appuyant sur  les partenaires choisis.

 A qui est elle adressée ?

L’offre de Blackchili s’adresse aux sites e-commerces de moins de 2 M€.

Actuellement on constate une euphorie du marché du e-commerce.

 

Vous faites de la formation, et vous animez des ateliers. A qui s’adressent ces prestations  et en quoi consiste le programme ? 

J’interviens dans le cadre du plan SI PME de la région Rhône Alpes. :

  • En animation et formation en marketing digital. Ces prestations sont prises en charge à 60 % par la région.
  • En consulting

Je suis  également professeur à l’ISCOM – Institut Supérieur de Communication et Publicité.

 Vous êtes  mentor du programme EM Lyon Business Club, en quoi cela consiste ?

C’est du conseil stratégique auprès de startup, afin de les accompagner dans leur développement.  J’interviens plus précisément en tant que Digital Expert dans le programme Digital Booster. L’objectif est de permettre à ces Startup de passer des paliers.

 Un conseil à donner à quelqu’un qui souhaite se former sur le Marketing Digital ?

Oui, le meilleur moyen d’apprendre est ce que vous faites Anne-Claire, c’est-à-dire créer quelque chose et essayer les différentes techniques dessus​ et voir le résultat. Il existe un grand nombre de tutos et de blog donnant plein d’astuces, il suffit de les lire et d’appliquer les conseils pour bien comprendre les rouages du marketing digital. Il existe aussi des MOOC mais la théorie ne remplace pas l’expérience.

Travailler avec un indépendant : un choix important.

 

Et à quelqu’un qui souhaite utiliser les services d’agences telles que Blackchili ? 

Décider de travailler avec un consultant e-commerce qui aura le rôle d’architecte et de coach n’est pas anodin.

  • Mon premier conseil est de voir si au niveau humain tout ce passe bien,
  • La deuxième partie de la validation sera de contacter certains de ses clients pour évaluer ses compétences et surtout son implication avec chacun de ses clients.

Attention aux consultants qui ont trop de clients : être présent au côté des e-commerçants c’est souvent chronophage, surtout quand le consultant doit faire en sorte que les prestataires travaillent bien ensemble et que tout le monde communique bien. Personnellement, j’ai fait le choix de l’indépendance, c’est-à-dire que je ne réalise aucune prestation opérationnelle ou alors à titre d’essai juste le temps de choisir le prestataire qui va s’occuper de la tâche à accomplir. Ce choix garantit à mes clients mon impartialité sur les investissements à réaliser et sur les économies à mettre en place.

Beaucoup de e- commerçants confondent agences et consultants, si on fait l’analogie avec le BTP, il ne faut pas confondre le chef de chantier de l’entreprise qui s’occupe de tout le chantier et l’architecte. Ils ont des rôles complémentaires, mais différents. Mon conseil est de toujours se faire accompagner sur un projet, car rester seul devant ses décisions sans avoir un regard extérieur, c’est le meilleur moyen de rater sa croissance.

blackchili

Quels sont les  différents événements dans le milieu du web, de la communication et du marketing digital, sur lesquels Blackchili est présente ?

 

Je suis membre de la Cuisine du WEB et j’anime le groupe Miroir du Club des e-commerçants .

 Au quotidien, quels sont les supports sur lesquels vous communiquez ? 

 Question pour le plaisir : quelle est votre  devise ? « Là où il y a de la volonté, il y a un chemin ».

Merci Régis Chouraqui.

 

dolor sit libero mi, sem, Phasellus ut lectus suscipit quis, id, Donec