Comment se lancer en freelance grâce au portage salarial ?

Comment se lancer en freelance grâce au portage salarial ?

L’essor du travail indépendant exercé en portage salarial séduit aujourd’hui des milliers d’actifs qui aspirent à une plus grande liberté entreprenariale. Cette forme pratique d’emploi qui combine à la fois les avantages du statut d’indépendant et celui de salarié est adaptée aux entrepreneurs souhaitant mener à bien un projet personnel d’entreprise. Voyons comment cela marche !

En quoi consiste le portage salarial ?

Lancée au milieu des années 80, le portage salarial est une forme d’emploi qui est basée sur une relation de travail orchestrée par trois acteurs : un travailleur indépendant, une société de portage salarial et une société cliente à qui le travailleur vend son expertise.

Ainsi, le travailleur freelance, sans avoir crée une entreprise, propose ses services à une organisation cliente par l’intermédiaire d’une société de portage salarial qui se charge de gérer tous les aspects juridiques, administratifs et financiers du contrat.

La structure intermédiaire joue donc le rôle de tiers employeur pour le « porté » (travailleur indépendant) et aussi de négociatrice avec l’entreprise cliente. Elle facture cette dernière et transfert cette ressource en salaire mensuel pour le compte du freelance.

Fonctionnement du statut de freelance en portage salarial

Le parcours est en général simple et flexible pour contracter auprès d’une structure de portage salarial. Car juridiquement, ce type de contrat ne soumet à aucun lien de subordination. De façon pratique, le travailleur indépendant est lié à la société cliente par un contrat de prestation et à l’entreprise intermédiaire (de portage) par un contrat de travail authentique.

Le contrat conclu avec la structure intermédiaire n’est nullement un frein à la liberté du freelance. Ce dernier reste totalement maître dans l’exercice de son activité, décidant en toute indépendance de la gestion de son temps de travail.

La société de portage salarial s’oblige à respecter cette indépendance tout en accompagnant « le porté » dans la gestion quotidienne de ses tâches. En contrepartie, l’entreprise s’octroie une commission allant de 5 à 10% sur le salaire mensuel versé au freelance.

Les avantages du travail de freelance grâce au portage salarial

Le portage salarial offre de nombreux avantages au travailleur freelance :

Une liberté professionnelle respectée à 100%

Même sous un contrat de portage, le freelance a le choix de ses missions et de ses projets professionnels. Son activité est ajustée au choix de ses horaires. Elle est d’une grande flexibilité dans un cadre de travail privilégié (coworking ou télétravail).

Une bonne couverture sociale

Étant affilié au régime général de la sécurité sociale, le travailleur indépendant peut conserver les avantages sociaux qu’il possédait avec un travail salarié : cotisations sociales, allocations chômage, salaire régulier, etc. Il peut même bénéficier d’une mutuelle santé attribuée par la société de portage salarial.

Un accompagnement personnalisé

Le freelance peut à tout moment faire appel à la société de portage salarial à des fins de conseils sur son activité professionnelle ou de formations pour perfectionner son niveau d’expertise.

Un réseau professionnel étendu

Il n’est toujours pas aisé pour un travailleur indépendant de prospecter pour trouver seul des missions de travail. En se faisant accompagner par une entreprise intermédiaire, il est capable d’accéder à un réseau d’experts dans l’optique d’une meilleure ouverture professionnelle.