Blockchain, la face cachée du Bitcoin ?

la blockchain
Reading Time: 4 minutes

Blockchain : est-ce réellement la 2ème révolution du web ?

Parce que ce n’est pas qu’un truc de Geek, et que cette technologie intéresse autant les chercheurs, les financiers, les législateurs, les assureurs, les investisseurs, les entrepreneurs, les médias, les politiques que les citoyens …

Et puis ça nous intéresse Nous qui en parlons et Vous qui nous lisez  🙂 !
Décryptage de ce pavé jeté dans le web !

Blockchain : Une technologie aux racines profondes dans le milieu de la recherche

La BlockChain, c’est loin d’être une technologie “nouvelle” !

C’est un protocole informatique qui nous vient de nombreux travaux de recherche, entrepris à la fin des années 70,  qui ont tout d’abords aboutis à la signature électronique, puis à l’horodatage sécurisé des fichiers et des documents dématérialisés.

Ses racines trouvent leur origine dans la cryptographie, une discipline dont la contribution fût déterminante durant la seconde guerre mondiale, et qui signa son avènement à l’état de science avec la cryptographie asymétrique.

Non, ne partez pas maintenant ! Parce qu’il s’agit tout de même de la résolution d’un problème Antique 🙂

Déjà de son temps, Jules César dû inventer un code pour garantir l’intégrité des messages envoyés et reçus en temps de guerre. Aujourd’hui, c’est la cryptographie asymétrique qui résout ce problème en répondant à 2 principes majeurs : coder le message à envoyer et authentifier l’auteur de ce même message codé. C’est ce mécanisme de cryptage qui est utilisé par la signature numérique.

Parce-que c’est d’abord en sécurisant l’échange d’informations numériques, qu’émerge, dans les années 90, l’idée de sécuriser l’échange de transactions numériques ! Les prémices de la Blockchain apparaissent en 2001, avec les principes de peer-to-peer et de “Chain of Time-Stamp”.

> Rappelez-vous quand Hadopi n’existait pas encore ! Emule, Kazaa ou d’autres plateformes d’échange de fichiers sécurisés et horodatés en peer-to-peer (p2p)  vous permettaient de télécharger des films gratuitement entre particuliers.

Ce n’est qu’en 2008 que Hal Finney, développeur informatique, évoque pour la 1ère fois le terme de BlockChain dans un échange avec Satoshi Nakamoto, le créateur supposé du BitCoin. La 1ère transaction en crypto-monnaie (monnaie virtuelle) eu lieu entre ces 2 là, le 12 janvier 2009, et fût considérée comme le lancement de la 1ère BlockChain.

La BlockChain, qu’est ce que c’est ?

 C’est une chaîne de blocs cryptés qui permet de conserver l’historique complet des transactions depuis la 1ère effectuée à la dernière en date.

Chaque transaction est une information stockée dans une base de données décentralisée, distribuée par chaque noeud du réseau. On l’assimile souvent à un grand livre de compte publique accessible à tous, dont chaque page formerait un bloc de transactions, et qui fonctionnerait sans autorité centrale grâce aux utilisateurs du système.
Blockchain

A l’instar des pages du livre de compte qui sont numérotées, les blocs ont un ordre immuable  car ils contiennent tous le résumé du bloc précédent. iIs forment ainsi, grâce aux techniques de Hachage cryptographique, une chaîne incassable.

Ce registre public, c’est la base de données infalsifiable de la blockchain et toute tentative de corruption d’un bloc est immédiatement détectée et rejetée par le réseau.

 

A quoi ça sert ?

 La BlockChain du Bitcoin repose sur l’exploitation de la puissance de calcul ainsi que sur des ressources de stockage pour transmettre une information 1 seule fois en l’identifiant et l’horodatant. On sait alors quand une information est dupliquée ! Cette information peut donc, maintenant, contenir une valeur qu’il est impossible de copier. On peut alors l’échanger sans risquer le problème de double dépense. L’ère de la transaction digitale à sonné !

Il est donc rendu possible d’échanger des valeurs virtuelles de personnes à personnes sans l’intervention d’un tiers. Sans tiers de confiance, en l’occurence, ça veut dire sans la banque.

Oooups, effet raz-de-marée assuré !

Dans la vraie vie, si je veux vous donner de l’argent dématérialisé, il faut normalement que je passe par les services d’une banque qui vont effectuer l’opération et attester de sa validité moyennant une commission.

Dans la nouvelle vie qui s’ouvre à nous, je peux vous donner directement des valeurs virtuelles, appelées crypto-monnaies en m’appuyant sur le réseau décentralisé qui fournit la puissance de calcul pour valider les transactions.

Ce qu’on doit comprendre ?

Bien que la banque ne soit plus nécessaire dans ce système, on comprend ici que l’action de vérifier et d’inscrire les transactions dans la blockchain mobilise des ressources énergétiques . La puissance de calcul ne tombe pas du ciel. Finalement, l’autorité de contrôle s’exerce démocratiquement en toute transparence car ces nouveaux “workers” sont rétribués sur la preuve de leur travail (proof of work) à chaque bloc “décrypté”

Pour véritablement lancer le Bitcoin, il a donc fallu l’apport de nombreuses personnes. Pas seulement des chercheurs, également des “mineurs” offrant leur puissance de calcul (processeurs, cartes graphiques, machines spécialisées..). D’autres fournissent de l’espace de stockage pour héberger la BlockChain sur des points du réseau qu’on appelle “Nodes” permettant ainsi d’en sauvegarder des copies et de décentraliser le registre public.
Enfin, tout repose essentiellement sur les utilisateurs, car en échangeant avec cette technologie, ils témoignent de leur confiance dans le système, l’élément central de la valeur partagée.

Lire la suite de l’article :Bitcoin, donne des ailes !

 

Ces deux articles ont été rédigés par  Aurore Galves    Blockchain Explorer

  • Passionnée de technologie, j’ai découvert la Blockchain en me plongeant dans la crypto économie ! La petite soeur du Bitcoin a un potentiel disruptif énorme et je compte bien la mettre sur le devant de la scène.
  • Conférences, articles, événements et ateliers organisés avec Crypto Lyon, tous les moyens sont bons pour vous faire découvrir le monde de demain… avec la Blockhain !

 

6aace815fa4ac511a044d980c74876ee?s=100&d=mm&r=g - Blockchain, la face cachée du Bitcoin ?

Blockchain Explorer

 

Aurore Galves

Blockchain Explorer