Logiciels CRM, en valent-ils la peine ? Avantages et inconvénients

Logiciels CRM, en valent-ils la peine ? Avantages et inconvénients

Les progrès technologiques dans le domaine de l’informatique ont donné naissance à des plateformes de programmation graphique, une percée qui a totalement relégué le codage manuel aux oubliettes. Cette nouvelle plateforme permet aux développeurs non-techniques de créer plus facilement des applications au moyen d’une interface visuelle adaptée. Ces plateformes sont appelées plateformes de développement low-code, ou en français « à faible code ». Ce niveau de technologie a vu une augmentation drastique du nombre d’entreprises technologiques qui ont adopté le low-code. Cette transformation porte ses fruits, faisant du low-code une solution aux nombreux défis du marché actuel.

Le chiffre d’affaires étant un élément-clé de l’activité, de nombreux entrepreneurs sont à la recherche du meilleur logiciel de gestion de la relation client (CRM) afin d’améliorer les interactions avec les clients et, par conséquent, les ventes. Cependant, l’investissement et le retour sur investissement sont des facteurs clés que les entreprises doivent considérer avant d’opter pour une plateforme low-code telle qu’un CRM.

Le codage manuel des applications dans les plateformes de développement d’applications traditionnelles était fastidieux. Cela demandait un investissement important et nécessitait de nombreuses heures de travail. Le low-code permet de réduire de plus de moitié le temps de développement des applications. Il réduit également le besoin de compétences informatiques. Il permet de créer de meilleures applications pour l’espace de travail et de développer des applications qui facilitent les processus commerciaux et répondent à plusieurs besoins de l’entreprise en matière de données et de processus.

Produit du low-code, les CRM permettent aux entreprises de tirer profit de nombreuses façons. Ils fournissent des plateformes grâce auxquelles les entreprises peuvent collecter, organiser, analyser, établir des rapports et stocker des données sur les clients. Le CRM permet également de suivre les interactions avec les clients et de rendre les informations disponibles pour le partage entre les différents groupes.

Les avantages d’un CRM

En tant que logiciel orienté client, le CRM apporte de nombreux avantages à votre entreprise. Nous vous en présentons quatre ci-dessous.

1. Les données sont centralisées et les coûts quotidiens réduits

Avec le CRM, le stockage des informations commerciales collectées sur une certaine période de temps est simplifié. Le fait de pouvoir retrouver toutes les informations relatives à un client, couvrant une période spécifique ou encore différentes interactions avec ce dernier est un rêve d’entreprise auquel le CRM répond de manière efficace. Les commerciaux ne passent pas de longues heures à rechercher des informations sur les ventes car elles sont facilement accessibles à partir du tableau de bord des rapports CRM.

2. Saisie automatisée et accès à distance des données

Le CRM collecte et regroupe automatiquement tous les contacts clients, les e-mails, les détails des réunions, les appels et les interactions pertinentes des employés avec les clients. La plateforme low-code automatise également des processus tels que la sommation, la pondération et la visualisation avec une efficacité de haut niveau.

Le stockage dans le cloud du CRM est accessible à distance depuis n’importe où, notamment grâce à la disponibilité de la connectivité 4G. Les commerciaux peuvent donc travailler sur le terrain, soumettre des données à distance et les responsables peuvent accéder et surveiller les interactions avec les clients et d’autres activités depuis le bureau et en dehors du bureau.

3. Segmentation de la clientèle

En triant les clients ou les prospects en fonction de leurs interactions avec l’entreprise ou de leurs achats passés, l’équipe commerciale peut facilement personnaliser et envoyer des communications pertinentes à un groupe de clients ayant des besoins similaires. Les interactions employé-client sont donc plus efficaces et les employés peuvent consacrer une grande partie de leur temps à d’autres processus commerciaux, ce qui les rend donc plus productifs.

4. Création de rapports de vente

Les rapports de vente font partie intégrante de toute entreprise. Ils permettent de mettre en évidence les performances, la productivité et les prévisions de croissance. Les fonctionnalités CRM telles que les rapports collectent et organisent les données relatives aux ventes et aux affaires, et les affichent sur le tableau de bord des ventes. Les responsables peuvent ensuite utiliser ces rapports pour suivre la situation des affaires, identifier les employés qui atteignent les objectifs et surveiller le niveau des revenus générés.

Les inconvénients d’un CRM

Les entreprises doivent bien comprendre ce qu’est le CRM avant de s’aventurer sur une plateforme low-code. Il faut savoir qu’elles n’ont pas que des avantages. Voici quelques-uns des inconvénients que l’industrie peut rencontrer à la suite de l’intégration d’un CRM.

1. Formation

Ce n’est peut-être pas un gros problème pour les petites entreprises. Pour les grandes entreprises, en revanche, il faudra organiser des séances d’initiation pour toutes les équipes du service. Ces sessions de formation empièteront sur les heures productives et les revenus de l’entreprise, car la formation devra être dispensée par un professionnel. De plus, les différentes fonctionnalités du logiciel CRM pour les managers et les cadres peuvent impliquer des sessions de formation supplémentaires en fonction des différentes équipes. Ces formations peuvent prendre quelques heures, voire plusieurs jours, et se répercutent donc sur les heures productives de l’entreprise.

2. Sécurité

Le CRM est un outil commercial sûr et n’est pas souvent exposé à de gros problèmes de sécurité. Cependant, en tant que système central de stockage des données, les entreprises sont exposées à des problèmes de protection des données. Des employés mécontents pourraient également ajouter des données non authentiques au système. Il est donc nécessaire de crypter les données, de les sauvegarder et de les superviser pour préserver l’intégrité des données du CRM.

3. Accès par un tiers

Il s’agit d’un autre niveau d’insécurité auquel les entreprises sont exposées, en particulier lorsqu’elles font appel à des parties externes pour gérer et entretenir leurs plateformes informatiques. Par exemple, une société d’hébergement web peut s’emparer des données de votre CRM, les vendre ou les partager avec une autre organisation, et compromettre son intégrité ainsi que la sécurité de vos clients. Toute entreprise doit donc faire preuve de diligence pour s’assurer que les données ne seront pas exposées à la mauvaise personne.