Création de site internet : les particularités pour un e-commerce

Création de site internet : les particularités pour un e-commerce

Internet offre de nombreuses possibilités de développement pour les commerçants. Rien qu’en France, près de 35 000 boutiques en ligne voient le jour tous les ans. Autrement dit, la concurrence n’a jamais été aussi rude, d’où la nécessité de prévoir un site novateur, ainsi qu’une bonne stratégie de communication pour le promouvoir. Si vous comptez vous appuyer sur la force d’internet pour vendre vos produits, voici les étapes à suivre.

La préparation du projet de création de site e-commerce

La création d’un site e-commerce n’est pas un projet à prendre à la légère. Cela nécessite une phase de préparation qui consiste à établir un cahier des charges précis. Vous devez également anticiper les coûts. En effet, le budget à prévoir dépend de la solution privilégiée pour créer le site. Dans cette optique, un spécialiste de la création de site internet saura vous accompagner dans vos démarches de préparation du projet web en amont. Notez que la création et le développement d’un site e-commerce débutent généralement par des échanges et des conseils. Le maître d’œuvre de projet web et digital vous propose ensuite diverses prestations complémentaires : conduite de projet, infographie, intégration, web marketing. Bref, rien ne sera laissé au hasard.

Création de site internet : les particularités pour un e-commerce

Les outils ou prestataires e-commerce à privilégier

Si vous avez décidé de passer par un prestataire pour votre projet e-commerce, notez que le choix du professionnel demeure primordial. Aussi, prenez le temps d’interroger plusieurs agences sur leurs prestations. Ciblez particulièrement les prestataires les plus à même de réaliser votre projet. Attention, vous devez tenir compte de leur périmètre d’intervention. En effet, il ne faudra pas confondre les entreprises de service du numérique (ENS) et les agences e-commerce. Les premières regroupent de nombreux experts informatiques, dont les développeurs. À l’inverse, une agence web ou e-commerce se focalise sur les projets web, des prémices de développement du site jusqu’à la campagne promotionnelle de lancement du site.

En outre, si vous décidez de créer votre site e-commerce par vous-même, sachez que les solutions e-commerce ne manquent pas. Le défi reste de choisir parmi les logiciels comme Prestashop, Woocommerce ou encore Shopify, qui ont chacun leurs particularités. En effet, Shopify se démarque par ses différentes formules d’abonnements alors que Prestashop est gratuit. Il s’agit d’un CMS e-commerce open source qui compte plus de 300 000 utilisateurs. Sinon, vous pouvez utiliser Woocommerce qui n’est autre qu’une extension WordPress gratuite. Quoi qu’il en soit, prenez le temps de lire le tutoriel sur le CMS utilisé pour la création de votre site. Cela facilitera la prise en main du back-office. Cette recommandation vaut aussi pour les sites web conçus par des prestataires.

La conception du catalogue produits présenté sur votre site e-commerce

Le succès d’un site e-commerce dépend du catalogue produit présenté aux visiteurs. Ces derniers voudront en savoir davantage sur vos offres, d’où la nécessité d’organiser les références de façon minutieuse et réfléchie. Intégrez-y des descriptions vendeuses et optimisées pour le référencement naturel. Rajoutez des images et des photos de qualité et optimisez la mise en page.

L’importance des fiches produits ne doit jamais être minimisée. Elles fournissent les informations essentielles qui inciteront le consommateur à l’achat. Par conséquent, les fiches produits doivent être rédigées selon les bonnes pratiques, ce qui implique notamment l’emploi de visuels de qualité et de grande taille pour mieux capter le regard des internautes. N’hésitez pas à afficher vos produits sous différents angles.

Passez ensuite à la description qui doit littéralement séduire le consommateur. Il vous incombe de choisir les bons mots, le bon temps et le style appropriés. Évitez autant que possible les descriptions trop techniques et jugées sans âmes. L’idéal est de créer une histoire autour de chaque produit. N’hésitez pas à prôner les bénéfices et les caractéristiques en répondant aux questions « à quoi sert-il ? », « que permet-il de faire ? », « quels sont ses atouts par rapport aux produits concurrents ? ». La description présente un enjeu considérable sur la conversion ou sur la décision de cliquer ou non sur l’onglet « Ajouter au panier ».

La gestion du projet de création de votre entreprise

La création d’un site e-commerce va de pair avec la création d’une entreprise. En d’autres termes, il vous faudra choisir le statut juridique pour votre activité de e-commerce. Pas de panique, vous avez le choix entre l’autoentreprise, l’entreprise individuelle ou la société (SARL, SAS, EURL). Votre choix devra être réalisé en fonction de vos objectifs en termes de croissance. À noter que l’option entreprise individuelle ne convient pas si vous êtes plusieurs à participer au projet.

En revanche, l’autoentreprise est tout indiquée pour les ambitieux qui démarrent avec un faible budget. Si vous prévoyez une croissance sur le moyen ou long terme, optez pour le statut d’EURL. Cela facilitera le passage au statut de SARL ultérieurement. Par ailleurs, si vous disposez d’un patrimoine personnel, il convient de le protéger en privilégiant le statut juridique en responsabilité limitée.

Création de site internet : les particularités pour un e-commerce

La stratégie marketing et la campagne de promotion

Saviez-vous qu’il ne suffit pas d’avoir le plus beau des sites pour réussir dans le e-commerce ? Même un design ultra peaufiné et des fonctionnalités hors-normes ne servent à rien sans trafic. Autrement dit, il vous faut un joli site qui convertit les prospects en clients, d’où la nécessité d’adopter une bonne stratégie marketing. Certes, il n’existe pas de solutions miracles, mais de bonnes pratiques. Le mieux est de faire appel à un professionnel du e-commerce qui dispose de l’expertise nécessaire pour analyser votre site web. Il proposera alors les leviers d’amélioration, les techniques e-commerce ainsi que les outils efficaces pour optimiser la conversion.

Le tracking e-commerce

Les actions réalisées sur un site e-commerce visent l’optimisation du taux de conversion. Ceci requiert des outils adaptés pour mesurer la performance de conversion du site. À cet effet, vous pouvez notamment vous tourner vers Google Analytics qui propose un tracking de commerce électronique amélioré. Ce dernier collecte les données transactionnelles qui permettent d’analyser les transactions via les rapports de Conversion Google Analytics. Le tracking e-commerce amélioré permet surtout de connaître la performance de chaque produit.

Utiliser Google Shopping pour vendre les produits

Google Shopping n’est plus à présenter aux e-commerçants aguerris. Il s’agit d’un service de comparateur de prix qui contribue à optimiser la visibilité de leurs offres dans Google. Bien que payant, Google Shopping se révèle incontournable dans le cadre d’un projet e-commerce. Cet outil vous permet de booster vos ventes, et par conséquent votre chiffre d’affaires. Encore faut-il savoir l’utiliser correctement.

Ainsi, Google Shopping traite les données pour faire correspondre les produits aux requêtes des internautes. Ces derniers peuvent ainsi voir une image du produit recherché, son prix, ainsi que les avis et autres informations supplémentaires. Donc, si le visiteur clique sur votre annonce, il sera systématiquement redirigé vers votre site web. Toutefois, une inscription sur Google Merchant Center s’impose avant de voir vos offres sur la plateforme Google Shopping. Reliez ensuite votre site à Google Merchant Center afin de créer un flux de produits. Il s’agit de remplir un fichier sous forme de tableau. Intégrez-y un produit à chaque ligne, avec les informations telles que le prix, la couleur ou la taille.

Créer son site e-commerce : pourquoi faut-il le lancer très vite ?

L’univers du digital est particulièrement concurrentiel, le temps d’exécution d’un projet fait donc toute la différence. Si vous décidez de vendre sur internet, ne tardez pas à vous lancer… Sautez sur les bonnes occasions. Lancez votre boutique en ligne au plus vite, trouvez les fournisseurs fiables et détectez les produits tendance. Se lancer rapidement dans cette aventure vous permet d’avoir des retours concrets d’utilisateurs. Vous réaliserez vos premières ventes et vous collecterez les mails des visiteurs en vue de les relancer et d’entretenir une relation de fidélisation avec eux. Même si une grande préparation reste de mise en amont, chaque seconde compte dans la course au référencement naturel. Rappelons que les moteurs de recherche, et particulièrement Google, privilégient l’ancienneté. Une boutique en ligne présente depuis plusieurs mois bénéficiera d’un maximum de visibilité.